l m m j V s d
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
4 février
sam 04, 17H30

Les Suppliants (lecture)

TEXTE ELFRIEDE JELINEK
TRADUCTION MAGALI JOURDAN ET MATHILDE SOBOTTKE
MISE EN ESPACE LUDOVIC LAGARDE ET FERDINAND BARBET

En 2013, Jelinek signe Les Suppliants, un texte aigu où s’élève la voix de l’Étranger, voix chorale traversée de mille autres. Elle écrit alors que le drame des migrants naufragés à Lampedusa déferle dans les média européens, et que les autorités viennoises répriment brutalement une grève de la faim entamée par une soixantaine de réfugiés dans une prestigieuse église viennoise. Elle invente une langue-fleuve composée aussi bien de récits mythologiques que bibliques, de discours administratifs et politiques, de faits divers contemporains et de citations philosophiques, et sa longue apostrophe prend tour à tour la forme d’une discordante et magistrale litanie et d’une critique acerbe des politiques d’asile menée par nos pays.

Entrée libre
sur réservation 03 26 48 49 10

 

Toute la programmation du Festival sur scenesdeurope.eu

 

Elfriede Jelinek est née le 20 octobre 1946 à Mürzzuschlag en Autriche. En 1970, paraît son premier roman Wir sind lockvögel baby, un texte hybride où se mêlent plusieurs genres : du roman régionaliste à la pornographie en passant par la bande dessinée. Sa première pièce de théâtre, Was geschah, nachdem Nora ihren Mann verlassen hatte oder Stützen der Gesellschaften (Ce qui arriva quand Nora quitta son mari ou les piliers de la société) est mise en scène à Graz en 1979. En France, Elfriede Jelinek est surtout connue pour ses romans, Die Liebhaberinnen (Les Amantes), Die Klavierspielerin (La Pianiste) – adapté au cinéma par Michael Haneke en 2001 – et Lust. En 2004 elle reçoit le Prix Nobel de littérature pour « le flot de voix et de contre-voix dans ses romans et ses drames qui dévoilent avec une exceptionnelle passion langagière l’absurdité et le pouvoir autoritaire des clichés sociaux. »

AVEC JULIEN ALLOUF, NACIMA BEKHTAOUI, LOUISE DUPUIS, BENJAMIN DUSSUD, JULIEN STORINI, PAULINE TRICOT, SOPHIE ENGEL

Texte publié aux éditions de l’Arche