l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 

COLLECTIF 17

La Comédie accueille cette saison huit artistes, sept comédiens et comédiennes, et un metteur en scène.

Nous allons travailler et vivre à Reims pendant un an. C’est d’abord la possibilité de répéter et de créer notre diptyque Quelqu’un arrive et je ne me connais plus à partir des Bacchantes d’Euripide, suivi de la création de Narcisse. C’est aussi l’occasion de nous impliquer dans l’aventure totale d’un théâtre. L’équipe de la Comédie nous invite à partager avec elle ce temps court et dense autour de projets riches de sens, à la rencontre de tous les publics, dans ses murs ou en dehors, comme avec Lysistrata d’Aristophane en début de saison, joué dans la rue ou dans des écoles, des facultés, des bars et des maisons associatives. Pour de nouveaux permanents, c’est une chance de rencontrer une ville. Nous mènerons des ateliers de formation, accompagnerons les étudiants comédiens des classes de la Comédie et proposerons régulièrement des rendez-vous avec le public pour présenter spectacles, lectures, concerts ou encore événements en plein air, en bas de chez vous. Huit artistes, ensemble pendant un an. huit, c’est le numéro atomique de l’oxygène, ça tombe bien, c’est justement ce que nous cherchons, de l’oxygène, partout, dans cette maison, et aussi dehors. Que ça respire — ce n’est pas possible que théâtre et démocratie soient nés en même temps par hasard.

Collectif 17 / Ferdinand Barbet, Louise Dupuis, Benjamin Dussud, Camille Soulerin, Lucile Oza, Salim-Éric Abdeljalil, Lucas Gentil, Éloïse Hallauer
 

 

DU THÉÂTRE PRÈS DE CHEZ VOUS !

Le Collectif 17 vient à votre rencontre de septembre à novembre avec une forme théâtrale légère présentée dans les médiathèques, maisons de quartier, lycées, structures universitaires, restaurants... voir toutes les dates

LYSISTRATA d’Aristophane
Aristophane imagine ici pour les femmes un mot d’ordre efficace : « pour arrêter la guerre, refusez-vous à vos maris ». Alors qu’Athènes et Sparte sont en guerre, Lysistrata, une belle Athénienne, aussi rusée qu’audacieuse, convainc les femmes d’Athènes — Cléonice, Myrrhinè, Lampito — ainsi que celles de toutes les cités grecques, de déclencher et de poursuivre une grève du sexe, jusqu’à ce que les hommes reviennent à la raison et cessent le combat.

Le Collectif 17 dans LYSISTRATA (Aristophane / Ferdinand Barbet) - Du théâtre près de chez vous ! septembre 2017
Le Collectif 17 dans LYSISTRATA (Aristophane / Ferdinand Barbet) - Du théâtre près de chez vous ! se